Partagez | .
 

 Martyr Runefield - Peace !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Martyr Runefield
avatar
MessageSujet: Martyr Runefield - Peace !   Lun 4 Aoû - 13:27


Martyr Ruby Adalbert Runefield
" Je suis pacifiste et naïf, mais pas totalement stupide. Et je sais aussi qu'une paix imposée par la force n'est qu'une illusion"

⊰Qui es-tu ?

NOM : Runefield
PRÉNOM : Martyr, Ruby, Adalbert
SURNOM : Deadly scarf
ÂGE : 16 ans
FAMIGLIA/GROUPE : Civil
STATUT CONJUGUAL : Célibataire
INTÉRÊT SEXUEL : Hétéro qui s'ignore, penche plus vers l'asexualité pour l'instant
ANECDOTES : Terriblement maladroit et malchanceux. Malgré son petit gabarit (1m60), il pèse lourd (90 kilos), cela est du à la densité de ses os d'où découle une grande résistance aux coups et aux chocs (il peut tomber d'un arbre sans se faire trop mal). Boxer blanc rayé bleu, la mèche au sommet de son crâne est apparemment un être vivant indépendant qui bouge selon les émotions de Martyr. Elle est aussi particulièrement sensible, étrangement. Phobique des otaries et autres animaux de la même famille. N'aime PAS les sapins.
RANG : -
FLAMME PRIMAIRE: Flamme Impure
FLAMME SECONDAIRE: -
FLAMME TERTIAIRE: -

♕ Hey comment t'es fringué ?

Blanc. C'est la première chose qui frappe quand on voit Martyr, parce que c'est la couleur la plus abondante chez cette jeune personne. Ses cheveux sont blancs, sa peau est blanche, ses yeux sont... bleus. Un beau bleu saphir par ailleurs, presque transparents, de grands yeux ouverts sur le monde et sur eux-même, trahissant d'une façon immédiate les émotions qui passent par la tête de leur propriétaire. De la joie à la tristesse, son regard, et plus précisément même, son visage (et même sa mèche) trahissent rapidement et facilement tout ce qui passe par cette tête blanche et souriante, au sourire innocent, sincère et joyeux. Pas très grand, il culmine à peine à un mètre soixante, mais étonnamment lourd avec ses quatre-vingt dix kilos, et malgré ce poids, incroyablement mince, pour ne pas dire maigre. Martyr a une apparence de poids-plume, mais vu son poids, il est plutôt dans le genre poids lourd. D'ailleurs, en réalité, tout son poids se trouve dans ses os, extrêmement denses et résistants, capables d'encaisser de nombreux chocs sans que leur possesseur ne bronche, mais qui, en contrepartie, le rendent lourd et par conséquent, font de lui un piètre athlète. Impossible pour lui, par exemple, de courir de longues distances, ou de correctement s'entraîner. Du coup, eh bien, il a physique plutôt banal, pas graisseux, mais loin d'être musclé.

Niveau vestimentaire, il est sobre, et préfère s'habiller dans des tons blancs et bleus, et n'a aucune véritable manie d'habillage ou de maquillage, si on fait l'exception de son écharpe. Son écharpe, c'est sa vie, son amie et son amante. C'est celle qui essaie sans relâche de le tuer, mais aussi celle qui le protège du monde extérieur. Enfin, qui protège son cou surtout. Un coup traversé par de nombreuses, trop nombreuses cicatrices, source d'un profond complexe pour le jeune homme...

♕ Et comment tu penses ?

Martyr est innocent. Terriblement, horriblement innocent, au point que l'expression 'blanc comme neige' ne semble absolument pas exagérée, voire même, donne l'impression d'avoir été inventée pour le décrire. On peut même aller jusqu'à dire, sans trop se tromper, que le jeune homme est un authentique saint. Pas forcément dans le sens qu'il est un modèle de vertu, comme chaque être humain, il possède ses défauts, sa part sombre, ses démons et cache et un jardin secret qu'il entretient en n'y laissant pénétrer que de rares, très rares élus.

Pour commencer dans la catégorie "saint ", il faut savoir que Martyr est gentil, très gentil, sans doute même, trop gentil. Du genre à, sans hésiter une seule seconde, à donner tout l'argent qu'il a sur lui à un clochard dans la rue, son manteau à un autre, et ses chaussures au troisième. Oui monsieur, une telle gentillesse désintéressée ça existe et ça s'appelle être une bonne poire à son niveau ! Cette gentillesse a ceci dit tendance à lui jouer des tours, parfois, et sans le soutien de Riff, ça virerait plutôt au beaucoup... parce que comme on peut s'y attendre, une telle gentillesse est soutenue par une grande, très grande naïveté, comparable à celle d'un enfant. En effet pas méfiant pour deux sous, et tant que ça reste potable comme histoire, Martyr vous croira sur parole. On pourrait penser qu'avec le temps et les expériences cette tendance se calmerait, mais non, c'est pire qu'avant !  Une enfance un peu volée est sans doute à tenir comme étant responsable d'un tel comportement, mais tout de même, ça frise parfois le ridicule...

Rajoutons ensuite à la liste une honnêteté à toute épreuve. Martyr ne connaît pas le sens du mot mensonge, ou très peu, est ment par ailleurs réellement mal. Encore une fois, son honnêteté le rapproche d'un grand enfant. Ce n'est pas qu'il dise tout ce qui lui passe par la tête, c'est plutôt qu'il dit ce qu'il pense, plus souvent qu'il ne pense ce qu'il dit malheureusement, cette franchise l'a parfois mis dans des situations inconfortables, mais à au moins l'avantage de rendre une chose claire avec lui : il ne dit que la vérité, et la stricte vérité. Ses mots sont vrais, sans ambiguïté aucune, qu'il s'agisse d'une déclaration d'amour ou d'une menace de mort. Et cette honnêteté est couplée à une loyauté sans faille. Obtenir de lui qu'il vous donne sa parole pour faire quelque chose n'est pas toujours aisé, en particulier si il n'approuve pas cette chose, mais une fois que Martyr a donné sa parole, il ne revient jamais dessus, à moins d'avoir des raisons qu'il estime suffisamment importantes pour la briser. … mettre sa propre vie en danger ne compte pas, en passant, mais celle des autres si par contre. Quand on vous le dit qu'il est pas fait pour la mafia, sérieusement, qu'est ce qu'il y fiche ?

Cependant, si il est clair après tout ça que les négociations ne sont pas son fort, on ne peut pas nier que la discussion de Martyr est agréable, grâce à une grande ouverture d'esprit et une curiosité naturelle qui le poussent à aller vers les autres, n'hésitant pas une seule seconde à aller vers des inconnus, le poussant à tenter de les connaître, de socialiser avec eux, d'en apprendre plus à leur sujet, en s'intéressant réellement à leurs histoires, leurs états d'âmes. Si cette facette de son caractère ne peut clairement pas être assimilée à du charisme, il n'empêche qu'il est clair que cette rare capacité d'écoute, couplée à sa nature même, attire à lui toute sorte d'individus, qu'ils soient attirés par son rayonnement ou, au contraire, décidés à tenter d'en profiter... mais après tout, n'est-ce pas le rôle du Ciel de tout accepter et tout englober ? Mais sa nature curieuse n'a pas que du bon, n'allez pas croire cela ! Le problème de son âme de grand enfant, c'est qu'elle l'a conduit à avoir un goût de la vérité trop exacerbé, et une fâcheuse tendance à trop fouiller dans les choses. Oui, Martyr est curieux, mais parfois trop curieux pour son propre bien, et le fait qu'il ai une certaine témérité, pour ne pas dire parfois carrément imprudence propre aux jeunes, ne fait rien pour arranger les choses, le poussant à se mettre dans des situations où sa vie se retrouve même parfois en danger. Mais le fait qu'il ne se rend compte de la portée dangereuse de ses actes que rarement avant, généralement après coup, et dans tout les cas, ne le fait jamais en pensant à mal, ou à sa réputation.

Les personnes taquines peuvent certainement apprécier la conversation avec  Martyr. Sa naïveté comblée à son ouverture d'esprit en font une personne qu'il est facile de mener par le bout du nez et, qui plus est, qu'il est facile d'asticoter, de gêner, faire rougir, etc... mais méfiez vous malgré tout, car ce dernier possède également une très grande capacité d'apprentissage, il ne serez pas étonnant que, un jour ou l'autre, il se retrouve soudainement à retourner vos trucs contre vous, les uns après les autres. En effet doté d'une étonnante capacité d'adaptation, liée à une très grande ténacité, font que si jamais il venait à se fixer comme objectif de vous rendre la monnaie de votre pièce, vous pourriez vous attendre à quelque chose de gros.



Si il n'était pas aussi malchanceux. Martyr est terriblement, horriblement, immensément malchanceux. Ça peut aller des petits malheurs de la vie quotidienne à d'autres évènements, bien plus graves, mais la malchance semble littéralement poursuivre Martyr où qu'il aille, et s'amuse à se jouer de lui. Que ce soit ses défaites assurées à des jeux de hasard, en allant à l'arrivée de répercussions aussi disproportionnées qu'inattendue (Martyr, seul être au monde capable de détruire un bâtiment en trébuchant), la malchance de Martyr et les réactions en chaîne qu'elle provoque sont une vision toujours intéressante, souvent passionnante, avec des conséquences pour le moins inattendues en règle générale. Oh, et le fait qu'il soit un pacifiste n'aide pas forcément non plus. Sa nature, relativement paisible en temps normal, fait de lui quelqu'un qui recherche les compromis plutôt que la confrontation. Si pour les hommes il peut passer pour un lâche, en tant que leader, en particulier dans le cas d'une famille censée être neutre, il s'agit pourtant là d'une qualité indéniable, couplée à une grande capacité d'écoute, et une attention portée aux choses qu'il juge digne d'intérêt indéniable. Après... malgré le fait qu'il soit tenace, voire dangereusement entêté par moment peut l'aider, mais... il y a un souci, un énorme souci. Le fait que Martyr soit mauvais menteur. Il peut être bon dans des négociations, tant que les deux partis sont entièrement honnêtes, mais si il devait venir à mentir, alors là...

Sans compter que son pacifisme est en fait proche d'une forme d'idéalisme : pour lui, chaque personne, quelle qu'elle puisse être, a forcément du bon en elle, et il suffit de creuser un peu. Bien sur, en partant de là, il est facile, si facile de se jouer de lui...

D'un naturel volontaire, il est toujours celui qui se propose pour expérimenter de nouvelles choses, aller au devant de situations parfois dangereuses... et en apprendre le maximum. La capacité d'apprentissage de Martyr est étonnamment développée, une fois qu'il a apprit une chose, ou compris son fonctionnement, il lui est aisé de la reproduire, ou du moins de l'adapter à sa façon. Sa force, indéniablement, lui viendra des expériences qu'il accumulera. Et au vu de son jeune âge, nul ne peut douter que son potentiel est plus qu'assez vaste pour être pris au sérieux.

Enfin, il est important de comprendre et de retenir un point bien particulier : Martyr est mentalement instable. Les expériences traumatiques, toutes sans exceptions, le marquent à leur façon, de manière indélébile, et souvent brutale. Au point même que, parfois, sa façon de parler et de se comporter peuvent changer de façon extrême et radicale, au point que l'on pourrait croire qu'il a développé une seconde personnalité. … Et ce n'est sans doute pas si faux.

♕ Et si tu nous racontais ton histoire ?

"... Le Malheur est Espoir. Il touche tous, riches, pauvres, faibles et puissants, de façon indiscriminée. Face à lui, nous somme tous égaux, mais le Malheur n'est pas Justice pour autant, car il reste injuste, et ne frappe pas comme il le devrait parfois. Pourtant, le Malheur reste Espoir, parce que c'est du plus profond de ses abysses que naît la résolution nécessaire pour avancer et tenter de se sortir du marasme. La valeur, la force d'un homme ne se mesure pas à ce dont il est capable quand la chance lui sourit, mais à ce dont il est capable quand la Chance elle même semble avoir décidé de l'abandonner."
Albiero Runefield


Cette phrase, cette devise presque, est celle qui, depuis des siècles voire des millénaires guide la façon de penser et d'agir des Runefield, une bien étrange famille à bien des égards... Ne serait ce que de par ses origines, perdues dans les méandres de l'Histoire, avec un grand H. Tantôt, on en retrouve des traces dans les déserts africains et américains, tantôt ils semblent pourtant être localisés en Europe, et tantôt les voyons-nous situés en Asie, voire en Océanie. Peu de choses sont connues sur cette famille, et de nombreuses incertitudes pèsent, mais du moins, peut-on être certain d'un nombre de choses à leur sujet. Déjà leurs origines. Si avant que le royaume d'Angleterre ne s'affirme en tant que tel (Le roi Arthur, toutes ces conneries, vous savez...) les renseignements qu'on a sur cette famille et ses antécédents sont flous, certains parlent même d'une tribu qui vivait dans le désert, avant d'immigrer en tant qu'esclaves puis de gagner leur liberté, on est au moins surs d'une chose. Les Runefields sont une très ancienne famille noble anglaise. Extrêmement proches des familles royales qui se sont succédées, on a même supposé qu'ils en ont, à certaines périodes de leur historie, fait partie par le biais de mariages arrangés. C'est une famille qui, à cause de séparations religieuse, s'est aussi retrouvée éparpillée au quatre coins du globe, quand les circonstances n'ont pas purement et simplement empêché les membres de revenir au château familial à Hastings.

L'Histoire de la famille Runefield est longue, grande, et d'une rare richesse. ... mais elle ne vous sera pas contée. Ce que nous allons vous conter, c'est l'histoire du plus récent des héritiers de cette grande histoire connu, Martyr Runefield. L'histoire de Martyr est singulière, tout en étant extraordinaire, l'histoire extraordinaire d'un garçon peu ordinaire, qui vit une vie à peu près normale. Ce qu'il faut commencer à comprendre, c'est que si, à travers l'histoire de Martyr, vous recherchez une histoire tragique, teintée par le sang, les remords et la vengeance, alors mieux vaut passer votre chemin. Martyr n'est rien de ça. Ses parents ne sont pas morts peu de temps après sa naissance (bien que son père soit une sorte de fou dangereux, mais c'est une autre histoire...), sa grande sœur l'adore, et il l'adore en retour. Sa mère, quoiqu'un peu folle et nymphomane sur les bords n'en reste pas moins une femme formidable et respectable, et sa grand mère correspond aux stéréotypes : la gentille mamie gâteau qui chouchoute un peu trop ses petits enfants. Non, pas de grand père hélas, Adalbert Runefield est lui par contre, mort quelques années avant la naissance de notre petit héros.

Mais alors, qu'est ce que Martyr a de si spécial ? Qu'est ce qui en fait un être si à part, si particulier qu'il vaille la peine qu'on s'y attarde ? Tout. Parce que Martyr n'est pas votre petit garçon aux cheveux blancs ordinaire, non, bien sur que non. Bien que de nationalité anglaise, il est né en Italie, et y a grandi une partie de son enfance, jusqu'à ses dix ans en fait, mais ce n'est pas ce qui nous intéresse réellement. Non, ce qui est intéressant, c'est qu'il est né durant la période de gloire des Vongola, et pas n'importe quelle période de gloire, car n'oublions l'un des plus gros apports que le Futur et les actions du Vongola Deicimo ont apporté au Passé. Une accélération de l'acquisition de la technologie des boîtes et de la compréhension des anneaux. Et comprenons bien que par Anneaux, nous entendons les Anneaux au sens large du terme, ceux transmis dans la mafia, certes, mais il suffit au final qu'une bague soit construite avec les bons matériaux pour être considérée comme un Anneau, n'est ce pas ? Nous y reviendrons, car pour l'instant, ce détail n'est pas important...

En fait, nous allons mêmes nous concentrer sur un tout autre personnage, Sugil Hyoro, un membre japonais des Vongola, qui avec la démocratisation des flammes avait eu la surprise d'apprendre à maîtriser ses flammes, et pas n'importe quelle flamme, une flamme de la Neige s'il vous plaît ! C'était à croire que les Vongola étaient destinés à ne posséder que des êtres d'exception parmi les leurs, et que ce jeune homme était l'un d'eux. D'un calme en apparence impeccable, ce singulier individu était de nature solitaire, et amateur de sucreries, certainement ce qui provoqua sa rencontre entre lui et le tout jeune Martyr par ailleurs, parce que l'odeur d'un gâteau qu'on laisse dehors en hiver, ça attire forcément un gosse de quatre ans maladroit et malchanceux comme pas deux, couvert de bosses et perdu.

...

oui, comme première rencontre, on avait fait mieux, en effet. Pourtant, c'est ainsi qu'ils se connurent, Sugil était alors âgé de 16 ans et Martyr de 6. Le courant passa très vite entre les deux garçons, Martyr devenant le petit frère que le plus grand n'avait jamais vu, alors que l'adolescent aux cheveux bleus devenait le premier rôle modèle que Martyr eut. Puis arriva l'accident, deux ans plus tard, une journée d'hiver, après l'école, Martyr parti de chez lui pour aller rejoindre Sugil, comme à son habitude... et n'avait pas prévu d'être pris, malgré les deux, dans l'entraînement du mafieux avec l'une de ses boîtes animales, un massif morse du nom de Fjord, qui produisit un courant d'air froid au mauvais moment, dans la mauvaise direction. La flamme de la neige gela le un sapin proche, en plus d'emporter Martyr avec lui... le résultat fut inéluctable et Sugil ne put que regarder, impuissant, le jeune petit garçon s'empaler sur le conifère, le cou percé par des milliers d'aiguilles. Cet évènement fut également la toute première fois que Martyr manifesta des flammes de dernière volonté, via la bague, un bijou de famille, qu'il portait en permanence autour du cou. Un anneau qui se transmettait depuis l'enfance dans la famille Runefield, à la future tête de la famille, le premier héritier mâle à naître... une impressionnante déflagration de flammes du ciel se fit alors voir, brûlant les environs, faisant fondre la neige et, plus que tout, libérant un Martyr qui aurait du mourir de ses blessures... si l'Harmonie n'avait pas faite des siennes. Grâce à ses flammes, Martyr avait réussi l'exploit, à son jeune âge, sans doute doppé par la peur de mourir, de stabiliser lui même son état, stoppant le saignement... de là, ce fut une question de temps avant qu'un autre membre d'une famille alliée aux Vongola n'arrive, et soigne le jeune garçon avec des flammes du soleil, assurant sa survie, mais scellant sa destinée par la même. Il ne serait plus normal, pas après qu'on aie découvert qu'il était capable d'émettre des flammes de dernière volonté.

Étrangement, les parents Runefield acceptèrent plutôt bien le fait que le compagnon de jeu de leur fils soit un membre de la mafia, après tout, il ne s'était jamais montré dangereux, et malgré l'Accident, Martyr avait survécu et allait bien, alors comment pouvaient ils véritablement lui en vouloir ? Martyr fit, à son réveil, assez incroyablement preuve de la même ouverture d'esprit, signifiant à celui qui allait devenir son mentor son manque de rancune par un câlin en guise de réponse lorsqu'il lui demanda son pardon.

Mais maintenant les fait étaient là, on savait tous que Martyr était d'une incroyable faiblesse, même pour son âge, et que ses capacités actuelles ne l'aideraient pas à survivre bien longtemps si il était de nouveau pris dans un incident... et avec son niveau de chance, tous savaient qu'un incident du même genre POURRAIT se reproduire. Il fut alors temps de commencer à entraîner Martyr à maîtriser sa flamme de la dernière volonté et là, surprise... en dehors des flammes produites par sa bague, les flammes de Martyr, bien que manifestement toujours du ciel, prenaient une teinte, une couleur, plus étrange, moins agréable à regarder plus... sale, oui, c'était le mot. Une flamme spéciale, voilà ce qu'on avait sous les yeux, une flamme spéciale propre à Martyr, appelée Flamme Impure à cause de sa couleur, qui cumulait les capacités d'une flamme Ciel et Brume, comme la Flamme de la Colère cumulait les effets des flammes Ciel et Tempête, mais d'une façon plus étrange, qui... ressemblait plus à Martyr. Cette flamme ne créait pas d'illusions, et n'était pas, de base, conçue pour tuer, non, on avait très clairement là une flamme conçue pour mettre fin à un combat de manière pacifique : sa force de frappe réduite comparée à une flamme du ciel normale, mais aussi ses effets secondaires, tout était là pour l'indiquer. Une victime frappée par la flamme impure devenait folle. Non pas au sens propre du terme, mais c'était là ce que reflétaient ses effets : Hallucinations, perte d'un ou plusieurs sens, vertiges, ne sont que des exemples des nombreux effets que Sugil avait pu noter et subir à l'entraînement. A première vue, les effets aléatoires étaient décidés par l'harmonie du ciel, qui faisait en sorte que l'effet soit toujours le pire pour la personne touchée, en fonction de la situation, mais au niveau de la durée, par contre... c'était quelque chose d'encore plus déroutant, d'encore plus aléatoire. On ne trouvait pas de rapport en la pureté de la flamme et la durée des effets, qui variaient de quelques secondes à quelques heures, une fois même, Sugil avait passé une longue semaine au lit, privé des sens de la vue et de l'odorat. Ce n'était pas une flamme destinée à répandre le sang, mais au contraire à limiter les floraisons de fleurs sanglantes. C'était une flamme qui, malgré son apparence, était douce et pacifique, à l'image de Martyr.

Jusqu'aux dix ans de Martyr, après quoi ils partirent d'Italie, le jeune albinos apprit à maîtriser sa flamme, et même après avoir déménagé, d'abord de retour à Hastings, puis soudainement, pour le travail du père de Martyr, au Japon, il continua de s'entraîner, et de développer un style de combat pour le moins singulier... son écharpe, qui protégeait maintenant son cou de la vue du monde extérieur, était tissée dans un tissu conçu pour, à la manière des fameux X Gloves, brûler sans se consumer au contact des flammes du ciel. C'est cette même écharpe qui aujourd'hui est de façon littérale l'arme de Martyr, au Japon, dans un monde entre vie banale, et mafia dans laquelle il se retrouve impliqué malgré lui... Martyr est un jeune garçon gentil et naïf, mais somme toute ordinaire. Le problème avec lui, c'est que les évènements qui lui arrivent sont TOUJOURS extraordinaires, et, croyez moi, avec la guerre de la mafia pour la suprématie, ce n'était pas près de s'arrêter...

PRENOM OU SURNOM : Muriuki  ÂGE : 19 FRÉQUENCE DE VISITE : Souvent ? COMMENT ES-TU ARRIVE ICI : Une certaine fondo a fait de la pub sur skype ~  COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? : Visuellement agréable, mais la PA est pas totalement terminée j'ai l'impression... ?  UNE DERNIÈRE CONNERIE : Précisions sur la flamme impure : Comme écrit plus haut, il s'agit d'une flamme spéciale ciel + brume qui ne permet pas de créer des illusions. En plus des effets aléatoires allant jusqu'à la durée évoqués plus haut, il faut donc bien comprendre que Martyr n'est PAS un illusionniste. Il ne crée pas d'illusion, la construction de la brume couplée à l'harmonie du ciel affectent directement le corps de la cible sans son intervention ou contrôle, de fait, il ne possède pas les points faibles d'un illusionniste classique, comme la douleur qui empêche de se concentrer et donc de produire des illusions. CODE DU RÈGLEMENT :Coquillage de Sangoku Le Tajin VOTRE NIVEAU DE RP : Varie de moyen à bon.



© Kateikyoshi Hitman Reborn RPG ▬ LAST HOPE
Revenir en haut Aller en bas
Martyr Runefield
avatar
MessageSujet: Re: Martyr Runefield - Peace !   Dim 10 Aoû - 16:10
Un petit double post pour signaler que ma fiche est terminée ~
Revenir en haut Aller en bas
Murakami Aiko
avatar
MessageSujet: Re: Martyr Runefield - Peace !   Mar 12 Aoû - 22:24

CORRECTION



Yosh ! Le staff te souhaite la bienvenue sur Dernière Volonté RPG ▬ Last Hope, mon cher Martyr. J'ai été charger de corriger ta fiche et je suis pour le moment dans l'impossibilité de te valider à cause de plusieurs incohérences.

• Remarque I : Ta demande de flamme impure étrant refusé, tu ne peux la mentionner dans ton histoire.
•Remarque II : Tu entretiens une relation avec un Vongola cependant, je doute fort que tu puisses le fuire sans faire partie de sa famille néanmoins c'est encore tolérable mais bancal.
• Remarque III : Tu ne respectes pas une certaine cohérence. A mes yeux il est impossible qu'une personne âgée de 6 ans puisse faire fondre un conifère ainsi que de se libérer d'une attaque de flamme de la neige. De plus, libérer une grande quantité de flamme du ciel et faire fondre les alentours pour une première utilisation qui plus est à six ans...  
• Remarque IV : Quelques erreurs de syntaxe à corriger, une relecture est vivement conseillé

Sur ce, je te souhaite une bonne chance ainsi qu'une bonne continuation à toi.
Cordialement, Kagami Ukio.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Martyr Runefield - Peace !   
Revenir en haut Aller en bas
 

Martyr Runefield - Peace !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-RPG :: Cible #5 : Uccisori in contratto :: Contrats Archivés-